Le mariage chez les touaregs


Pour le peuple touareg, le mariage préférentiel est la tradition. Le plus souvent les futurs mariés sont issus de la même tribu voire même dans un cercle plus rapproché. La tradition et la coutume sont aussi très marquantes au moment de la célébration du mariage. 

Les préparatifs du mariage des touaregs

mariage-touaregs.jpg
Le début des préparatifs du mariage est marqué par la demande en mariage réalisée par la famille du futur époux à la famille de la jeune fille. Cette démarche peut très bien être réalisée sans la consultation ni le consentement des jeunes. En guise de leur engagement et de leur dévotion, la famille du jeune homme doit donner la taggalt, une sorte de compensation matrimoniale à celle de la jeune fille. Une taggalt peut être composé par des animaux. Mais, actuellement, en guise de taggalt, on offre une somme d’argent à al famille de la jeune fille.
Chez les Touaregs, le cérémonial des mariages débute 15 jours avant les noces. De cette façon, la famille de la mariée disposera du temps nécessaire pour distribuer les semoules aux voisins qui sont censés préparer les couscous. Il s’en suit de la remise de la dot.

Le rituel de la tente

rituel-tente.jpg
Avant le mariage, le rituel de la tente est une démarche obligatoire. Il s’agit d’une parade de flirt que le jeune homme devra remporter. Chaque nuit, en toute discrétion, il va voir sa belle sous sa tente, celle-ci peut accepter sa visite ou pas. En cas de refus, il devrait sortir discrètement. Si elle l’autorise à entrer, c’est là que va débuter le flirt. Tous deux vont à tour de rôle poser des devinettes et des énigmes. Dans le cas où le garçon a toutes les réponses, alors, la jeune fille lui offre un talisman ou un objet appartenant à la jeune fille. Durant la période de flirt, tout est permis. Toutefois, le coït est déconseillé pour éviter de ternir l’image des soupirants.